C'est quoi le lâcher prise ? Avec Paul-Henri Pion, psychopraticien

Minute Papillon!

0:00
9:32
10
10

C'est quoi le lâcher prise ? Avec Paul-Henri Pion, psychopraticien

Minute Papillon!

Bienvenue dans notre podcast « Minute Papillon ! », avec notre rendez-vous du jeudi « La Bulle », où l’on parle de ce qui va bien, et parfois moins bien. On évoque dans cet épisode la notion de lâcher prise.

« Pourquoi tu t’énerves ? Pourquoi tu stresses ? Relax, LÂCHE PRISE ! ». Que ce soit votre amie, un personnel de santé, le boulanger, un message sur les réseaux sociaux, le dernier bouquin à la mode, toutes et tous vous conseillent, voire enjoignent à lâcher prise.

Sauf qu’il y a, en plus d’une crise mondiale dont les dégâts restent inquantifiables, le travail à assurer, les papiers à remplir, le rendez-vous du petit dernier à fixer, l’appel à la banque pour la fin du mois, la grand-mère qui ne va pas bien, le plombier qui n’a pas envoyé la facture, la machine à laver à lancer et le frigo en grève de la faim. Alors pourquoi pas lâcher prise et envoyer tout balader ? La jouer « cool » ?

Lâcher prise, une « hygiène de vie »

Parce que « lâcher prise » ne devrait être une injonction angoissante et totalitaire, contactons Paul-Henri Pion, psychopraticien de thérapies brèves, auteur de plusieurs ouvrages sur le « lâcher prise », dont le dernier 50 exercices pour lâcher prise ( éditions Eyrolles, 12 euros).

Dans cet épisode, Paul-Henri Pion revient tout d’abord sur la définition du lâcher prise, et « rester acteur de sa vie : composer avec les contraintes, rebondir dessus, percuter sur ce qui se présente pour sortir du subir ». Une « hygiène de vie » qui « nécessite des fonctions cognitives et émotionnelles opérationnelles ». Il conseille les exercices de la respiration et de la vision conscientes, qui permettent d’apaiser notre stress.

« Composer » avec les agresssions

A propos des injonctions de la société au lâcher prise : « Si je suis en prise, accroché, c’est qu’il y a de bonnes raisons. Si je lâche, la réception risque d’être douloureuse. » « Si lâcher prise est entendu comme une injonction (…) à se casser la figure, c’est dangereux. En revanche, si lâcher prise est compris comme « séduit la vie, séduit l’objectif que tu recherches pour qu’il arrive délicatement à toi, alors oui »», affirme Paul-Henri Pion. Lâcher prise, « c’est plutôt une attitude générale, pas une injonction, plutôt une hygiène de vie », souligne le psychopraticien.

Face aux contraintes extérieures, avec les autres, en situation de crise, lâcher prise, « ce n’est pas s’opposer, refuser, nier, car c’est s’épuiser inutilement. Il s’agit de composer, d’accueillir et rebondir, (…) et non une acception des agressions », estime Paul-Henri Pion.

Le psychopraticien évoque enfin la difficulté, parfois, de demander et de recevoir de l’aide d’autrui, et des moyens pour éviter l’affront, voire l’humiliation de l’autre.

Anne-Laetitia Béraud

Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com

Illustration: Canva / 20 Minutes

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

Quelles séries de super-héros à découvrir cette année ?

Minute Papillon!

Que sont les relations parasociales, ces liens, à sens unique, pour une célébrité ?

Minute Papillon!

Comment l'information se fabrique-t-elle à « 20 Minutes »?

Minute Papillon!

The podcast Minute Papillon! has been added to your home screen.

Bienvenue dans notre podcast « Minute Papillon ! », avec notre rendez-vous du jeudi « La Bulle », où l’on parle de ce qui va bien, et parfois moins bien. On évoque dans cet épisode la notion de lâcher prise.

« Pourquoi tu t’énerves ? Pourquoi tu stresses ? Relax, LÂCHE PRISE ! ». Que ce soit votre amie, un personnel de santé, le boulanger, un message sur les réseaux sociaux, le dernier bouquin à la mode, toutes et tous vous conseillent, voire enjoignent à lâcher prise.

Sauf qu’il y a, en plus d’une crise mondiale dont les dégâts restent inquantifiables, le travail à assurer, les papiers à remplir, le rendez-vous du petit dernier à fixer, l’appel à la banque pour la fin du mois, la grand-mère qui ne va pas bien, le plombier qui n’a pas envoyé la facture, la machine à laver à lancer et le frigo en grève de la faim. Alors pourquoi pas lâcher prise et envoyer tout balader ? La jouer « cool » ?

Lâcher prise, une « hygiène de vie »

Parce que « lâcher prise » ne devrait être une injonction angoissante et totalitaire, contactons Paul-Henri Pion, psychopraticien de thérapies brèves, auteur de plusieurs ouvrages sur le « lâcher prise », dont le dernier 50 exercices pour lâcher prise ( éditions Eyrolles, 12 euros).

Dans cet épisode, Paul-Henri Pion revient tout d’abord sur la définition du lâcher prise, et « rester acteur de sa vie : composer avec les contraintes, rebondir dessus, percuter sur ce qui se présente pour sortir du subir ». Une « hygiène de vie » qui « nécessite des fonctions cognitives et émotionnelles opérationnelles ». Il conseille les exercices de la respiration et de la vision conscientes, qui permettent d’apaiser notre stress.

« Composer » avec les agresssions

A propos des injonctions de la société au lâcher prise : « Si je suis en prise, accroché, c’est qu’il y a de bonnes raisons. Si je lâche, la réception risque d’être douloureuse. » « Si lâcher prise est entendu comme une injonction (…) à se casser la figure, c’est dangereux. En revanche, si lâcher prise est compris comme « séduit la vie, séduit l’objectif que tu recherches pour qu’il arrive délicatement à toi, alors oui »», affirme Paul-Henri Pion. Lâcher prise, « c’est plutôt une attitude générale, pas une injonction, plutôt une hygiène de vie », souligne le psychopraticien.

Face aux contraintes extérieures, avec les autres, en situation de crise, lâcher prise, « ce n’est pas s’opposer, refuser, nier, car c’est s’épuiser inutilement. Il s’agit de composer, d’accueillir et rebondir, (…) et non une acception des agressions », estime Paul-Henri Pion.

Le psychopraticien évoque enfin la difficulté, parfois, de demander et de recevoir de l’aide d’autrui, et des moyens pour éviter l’affront, voire l’humiliation de l’autre.

Anne-Laetitia Béraud

Crédit son: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com

Illustration: Canva / 20 Minutes

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Subscribe Install Share
Minute Papillon!

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install