Affaire Elodie Kulik: Le procès de Willy Bardon expliqué par notre journaliste

Minute Papillon!

0:00
00:03:11
10
10

Affaire Elodie Kulik: Le procès de Willy Bardon expliqué par notre journaliste

Minute Papillon!

Aujourd'hui, on parle de l'affaire Elodie Kulik. En 2002, cette femme de 24 ans a été violée et étranglée dans un terrain d'aviation désaffecté à Tertry (Somme). Son corps a ensuite été incendié. Les enquêteurs ont mis dix ans à mettre le nom de Grégory Wiart sur l’ADN retrouvé sur place. Mais quand ils l’ont découvert, celui-ci était mort dans un accident de voiture. Ce jeudi, Willy Bardon, 45 ans, va être jugé seul aux assises pour enlèvement et séquestration suivi de mort. Le meurtrier présumé est mis en cause par un enregistrement sonore de 26 secondes.

Verdict attendu le 4 décembre. L’accusé encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Pourquoi ces 26 secondes importent vraiment aujourd’hui? Pourquoi ce procès s'annonce-t-il tendu? Les explications de notre journaliste «Justice» Vincent Vantighem. Avec Thibaut Chevillard, Vincent Vantighem va couvrir ce procès. Vous pouvez suivre mes deux collègues sur Twitter. @vvantighem et  @tibochevillard

Anne-Laetitia Béraud, Lise Abou Mansour

Crédits sons : Longing – Joakim Karud/Musique libre de droits/Bisquit soul de Noodgroove – Fugue Icons8.com/Bruitage, loop : universal-soundbank.com

Pour plus d'informations sur la confidentialité de vos données, visitez Acast.com/privacy  

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Episodes
Date
Duration

The podcast Minute Papillon! has been added to your home screen.

Aujourd'hui, on parle de l'affaire Elodie Kulik. En 2002, cette femme de 24 ans a été violée et étranglée dans un terrain d'aviation désaffecté à Tertry (Somme). Son corps a ensuite été incendié. Les enquêteurs ont mis dix ans à mettre le nom de Grégory Wiart sur l’ADN retrouvé sur place. Mais quand ils l’ont découvert, celui-ci était mort dans un accident de voiture. Ce jeudi, Willy Bardon, 45 ans, va être jugé seul aux assises pour enlèvement et séquestration suivi de mort. Le meurtrier présumé est mis en cause par un enregistrement sonore de 26 secondes.

Verdict attendu le 4 décembre. L’accusé encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Pourquoi ces 26 secondes importent vraiment aujourd’hui? Pourquoi ce procès s'annonce-t-il tendu? Les explications de notre journaliste «Justice» Vincent Vantighem. Avec Thibaut Chevillard, Vincent Vantighem va couvrir ce procès. Vous pouvez suivre mes deux collègues sur Twitter. @vvantighem et  @tibochevillard

Anne-Laetitia Béraud, Lise Abou Mansour

Crédits sons : Longing – Joakim Karud/Musique libre de droits/Bisquit soul de Noodgroove – Fugue Icons8.com/Bruitage, loop : universal-soundbank.com

Pour plus d'informations sur la confidentialité de vos données, visitez Acast.com/privacy  

See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Subscribe Install Share

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install