Sexe sous drogues, effets et risques, avec le médecin Marc Galiano

Tout Sexplique

Explicit content

0:00
10:01
10
10

Sexe sous drogues, effets et risques, avec le médecin Marc Galiano

Tout Sexplique

Explicit content

Dans notre podcast « Tout Sexplique », où l'on parle intimité et société, on évoque le sexe sous drogues avec le chirurgien urologue et andrologue Marc Galiano, auteur, avec Rica Etienne, Mon sexe et moi (éditions Marabout 17,90 euros). Un ouvrage présenté comme « un manuel pour comprendre et réparer son pénis ».

Le cerveau joue un grand rôle dans la sexualité. Et pour atteindre le relâchement et le plaisir, la tentation est grande de prendre des substances. Le médecin Marc Galiano propose dans cet échange un tour d’horizon de différentes drogues, légales et illégales, leurs effets et les risques.

Avant de commencer cet entretien, « rien ne vaut le sexe naturel, plus efficace que le sexe sous drogues », souligne le docteur. Car si la consommation de drogues peut contribuer au plaisir, les risques de dépendances sont très élevés. Avec une modification de conscience et de la perception, en favorisant la désinhibition, les drogues peuvent induire des prises de risques sexuels, des comportements violents et irrespectueux.

Drogues légales et illégales

La nicotine et l’alcool, des produits légaux, représentent des drogues à part entière. La cigarette, par son effet vasoconstricteur, encrasse les artères et diminue, parfois de manière importante, les érections. L’alcool, à forte dose, retarde l’érection et l’éjaculation, sans compter le risque de violences et les conduites à risques avec son ou ses partenaires.

De nombreuses substances psychoactives, dont la méthamphétamine, l’ecstasy ou la cocaïne, agissent sur un neuromédiateur cérébral impliqué dans le circuit de la récompense. En plus du risque de dépendance psychologique, survient inévitablement la «  descente », avec une perte de confiance et des difficultés à communiquer avec autrui.

Le médecin détaille les effets et risques de ces drogues. L’ecstasy est stimulante et hallucinogène, la cocaïne, « tue-l’amour », sans compter qu’elle peut rendre paranoïaque. Quant au cannabis, il peut entraîner des difficultés à avoir des érections, provoquer des sécheresses vaginales et buccales, et empêcher l’orgasme.

Risques des cocktails de drogues

Le « chemsex », contraction de « chemical sex », est un terme qui vient de la culture gay anglo-saxonne. Il désigne la consommation festive de cocktails de substances psychoactives pour augmenter l’intensité et la durée des plaisirs sexuels. Le médecin met en garde contre les très nombreuses et très importantes prises de risques, personnels et pour autrui, car certaines drogues peuvent entraîner un étouffement et mener à la...

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

Le baiser romantique, selon Jean-Claude Kaufmann, sociologue

Tout Sexplique

Une histoire du consentement féminin avec Maëlle Bernard, autrice

Tout Sexplique

Adieu le soutien-gorge ? Gala Avanzi, autrice de « No Bra »

Tout Sexplique

The podcast Tout Sexplique has been added to your home screen.

Dans notre podcast « Tout Sexplique », où l'on parle intimité et société, on évoque le sexe sous drogues avec le chirurgien urologue et andrologue Marc Galiano, auteur, avec Rica Etienne, Mon sexe et moi (éditions Marabout 17,90 euros). Un ouvrage présenté comme « un manuel pour comprendre et réparer son pénis ».

Le cerveau joue un grand rôle dans la sexualité. Et pour atteindre le relâchement et le plaisir, la tentation est grande de prendre des substances. Le médecin Marc Galiano propose dans cet échange un tour d’horizon de différentes drogues, légales et illégales, leurs effets et les risques.

Avant de commencer cet entretien, « rien ne vaut le sexe naturel, plus efficace que le sexe sous drogues », souligne le docteur. Car si la consommation de drogues peut contribuer au plaisir, les risques de dépendances sont très élevés. Avec une modification de conscience et de la perception, en favorisant la désinhibition, les drogues peuvent induire des prises de risques sexuels, des comportements violents et irrespectueux.

Drogues légales et illégales

La nicotine et l’alcool, des produits légaux, représentent des drogues à part entière. La cigarette, par son effet vasoconstricteur, encrasse les artères et diminue, parfois de manière importante, les érections. L’alcool, à forte dose, retarde l’érection et l’éjaculation, sans compter le risque de violences et les conduites à risques avec son ou ses partenaires.

De nombreuses substances psychoactives, dont la méthamphétamine, l’ecstasy ou la cocaïne, agissent sur un neuromédiateur cérébral impliqué dans le circuit de la récompense. En plus du risque de dépendance psychologique, survient inévitablement la «  descente », avec une perte de confiance et des difficultés à communiquer avec autrui.

Le médecin détaille les effets et risques de ces drogues. L’ecstasy est stimulante et hallucinogène, la cocaïne, « tue-l’amour », sans compter qu’elle peut rendre paranoïaque. Quant au cannabis, il peut entraîner des difficultés à avoir des érections, provoquer des sécheresses vaginales et buccales, et empêcher l’orgasme.

Risques des cocktails de drogues

Le « chemsex », contraction de « chemical sex », est un terme qui vient de la culture gay anglo-saxonne. Il désigne la consommation festive de cocktails de substances psychoactives pour augmenter l’intensité et la durée des plaisirs sexuels. Le médecin met en garde contre les très nombreuses et très importantes prises de risques, personnels et pour autrui, car certaines drogues peuvent entraîner un étouffement et mener à la...

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Subscribe Install Share
Tout Sexplique

Thank you for your subscription

For a better experience, also consider installing the application.

Install